Compter les Calories, Vraie ou Fausse Bonne Idée ?

Nous avions entamé une conversation avec une lectrice Emilie, lors du notre premier site que j’ai dû fermer (PEDAL’Heure) à cause d’un problème technique pour finalement développer celui-ci « pedaleheure.com ».

Adapter Les Apports Alimentaire.

Emilie a commenté sur La Nutrition du Sportif : -« Les apports d’aliment sont propres à vous et s’adaptent en fonction des besoins de chacun. Qu’en pensez-vous ? ».

Bien sûr, je recommande d’adapter à chacun ces apports d’aliment :

  • Oui vous avez tout à fait raison, l’adaptation à chacun d’un régime est une évidence, si un sportif pesant un poids de plus de 100 Kg démarre un régime en se calquant sur mes quantités, à coup sûr, il flanchera car elles sont au départ, insuffisantes pour lui.
  • Oui, il faut adapter les régimes pour ceux qui ont des allergies et qui ne peuvent pas prendre tel ou tel aliment.
  • Que dire de Brendan BRASIER, l’Ironman qui suit un régime végétalien , ou encore des végétariens comme Carl LEWIS par exemple.
Aucun texte alternatif disponible.
Photo extraite du Facebook Brendan BRAZIER

Calculer Ses Calories.

Emilie a ajouté : J’utilise une application Fitatu Flex qui m’aide dans ma perte de poids de manière humaine, c’est bien la première fois que je vois une telle approche : humaine, bienveillante et conçue par des diététiciens.
Emilie nous faisait partager son expérience avec l’application MyFitnessPal qui lui permettait de calculer les calories qu’elle mange chaque jour et me demande si je pense qu’un régime devait être adapté à la personne.

Oui en effet, compter ses calories pour chaque repas et chaque ingrédient est une méthode déjà éprouvée et utilisée dans les hôpitaux spécialisés dans les problèmes de surpoids.
=> Si l’application simplifie la vie pour ce calcul tant mieux !

Mais attention, il ne faut pas être trop bas dans son calcul de l’apport journalier et il ne faut pas se fixer des objectifs trop en dessous de ses besoins parce que :

  • Ça marchera au début indéniablement mais, vous risquez d’avoir faim et vous aurez directement l’effet boomerang = Manger à tout prix et n’importe quoi.
  • Dès que vous arrêterez de compter vous reprendrez du poids = > L’effet « yo-yo ».
  • Votre corps comprendra ‘disette’ alors il fera des ‘réserves’ dès qu’il le pourra, il sera plus enclin à en faire systématiquement pour faire du gras. Il ne sait pas quand vous pourrez revenir de la chasse avec un sanglier parce que la dernière fois vous avez cassé votre javelot !
  • Vous perdrez vos muscles parce que le corps « mange » en priorité vos muscles avant votre gras, c’est bête, Hein !? Mais c’est comme ça…

Le calcul des calories peut vous empêcher de manger des aliments trop caloriques, vous aider à découvrir « les méchants » de l’alimentation industriel et vous permettre de vous réguler au fast-Food.
Mais se priver totalement d’avocat, d’amandes et autres produits caloriques qui apportent du bienfait à votre corps peut aussi être une dérive de cette méthode.
= > Si vous devez craquer mieux vaut une poignée d’amandes qu’une glace. L’un sera au moins bon pour votre santé alors que l’autre pas !
Pour le sportif en activité le problème se pose d’autant plus car si l’objectif de calories journalières fixé n’est pas suffisant ce sera contre productif :

  • Les sorties deviendront pénibles avec leurs lots de défaillances.
  • Vous risquez de perdre votre motivation voir d’être dépressif/ve.
  • Vous serez affamé/e, de mauvaise humeur pour votre entourage.Vous risquez des blessures ou/et de tomber malade.

Il est donc impératif de bien calculer votre besoin en fonction de votre activité avec l’intégration de la dépense énergétique de votre sport et il faut adapter en permanence les apports journaliers. Le sportif devra manger plus qu’un sédentaire et son alimentation ne devra pas être identique dans l’équilibrage des menus.

Un sportif doit impérativement harmoniser ces apports caloriques en fonction de son entraînement. Il doit être hyper vigilant en cas d’arrêt de l’activité sportive prolongée parce que le corps continuera à penser qu’il faut retourner à la chasse aux mammouths et réclamera le même bol alimentaire qu’en activité. C’est une période très dur avec d’énorme risque de prise de poids importante. Eddy MERCX est un exemple des difficultés de gestion alimentaire de fin de carrière.

La carence calorique est efficace mais avec modération, il est important de ne pas être pressé, de ne pas chercher à perdre du poids vite si on ne veut pas reprendre de poids ensuite : il faut être progressif et patient.

Conclusion :

  • Oui au calcul des calories qui aide au repérage des produits mais avec du bon sens et sans éliminer systématiquement des produits réputés bons pour la santé.

 

Likez les articles en bas de page, Intervenez directement sur les pages des articles, abonner vous pour être informé des derniers articles. Communiquez avec nous via la page contact.

C’est important pour le développement du projet de record de l’heure et pour la vie du site.

 

2 réflexions au sujet de « Compter les Calories, Vraie ou Fausse Bonne Idée ? »

  1. Merci pour cet article vraiment très intéressant et très instructif. Je partage totalement votre point de vue et je rejoins l’avis d’Emilie. J’utilise moi-même l’application Fitatu Flex qui est très très complète qui m’aide beaucoup dans ma perte de poids.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s