Décryptage du Jargon du Test à l’Effort

Lire le Graphique Respiratoire.

Les documents de test à l’effort comprennent  beaucoup de termes spécifiques sous forme d’abréviations et de symboles, les « traduire » pour  comprendre ce qu’ils représentent peut être intéressant.

TEST À L’EFFORT 4.

Dans l’article précédent, nous avions abordé le sujet des Seuils ventilatoires SV1 et SV2 qui détermine avec l’enregistrement de notre consommation (inspiration) d’oxygène (VO2) et de notre taux de rejet (expiration) de gaz carbonique (VCO2).

Voici trois pages extraites du dossier reçu en fin de test, au moment de faire le point : N°1= La courbe des flux respiratoires, N°2 = le relevé de l’exercice et N° 3 = le résumé.

Nous retrouvons sur la première feuille :

  • VO2   : Consommation d’oxygène en L/min (litre par minute).
  • VCO2 : Rejet (production) de gaz carbonique en L/min.
  • VE      : Ventilation se calcule ainsi : VT (volume) X FR (fréquence respiratoire)= VE.

A savoir : quand VE augmente plus vite que VCO2 et aussi si VE franchie VCO2 = fin imminente de la poursuite de l’exercice.

  • PUIS : En escalier noir = montée régulière des watts.
  • Watt : W = Unité de puissance développé.

EXER = Début de de l’exercice avec les premiers Watts.

SV1 = 

  • Seuils cardio-ventilatoires 1 = Seuil d’adaptation ventilatoire = Seuil aérobie.
  • En dessous : entrainement dit d’endurance fondamentale.
  • Au-dessus : entrainement aérobie et début production de lactates.

SV2 =

  • Seuils cardio-ventilatoires 2 = Seuil d’inadaptation ventilatoire = Seuil anaérobie.
  • En dessous : entrainement aérobie et début production de lactates.
  • Au-dessus : entrainement dit anaérobie avec une production de lactates élevée.
  • Quand le Q.R est égal ou proche de 1 = Niveau  de SV2.

VO2Max =

  • Consommation d’oxygène (VO2), zone maximum (Max) que vous avez atteinte se traduit en ml/min/kg (litre par minute divisé par vos kilogrammes).
  • Plateau de consommation VO2 malgré la montée des Watts (la courbe ne monte plus franchement).
  • Quand Q.R est supérieur ou égal à 1,1.
  • Plateau du cardio qui stagne malgré l’effort (la courbe ne monte plus).
  • Lactatémie (taux de lactates) à plus de 6 à 8 mmol/l (pas pris dans ce test).

 Lire le relevé et le résumé du Test à l’Effort.

  • TEMPS (min) : minutes d’exercice pour atteindre le SV1, le SV2 et le temps total.
  • VO2/KG (ml/kg/min) : Volume d’oxygène en millilitre par minute par kilogramme.
  • Q.R : Quotient respiratoire, Il est calculé ainsi : VCO2 divisé par VO2.

A savoir Quand Q.R = 1, il donne le SV2 (on le constate bien dans le relevé N°2). Q.R correspond au Déflexion point (voir article précédent) qui a été mis au point par le docteur CONCONI en 1984 et qui a été adapter sous la forme de Q.R en 1999 en France.

  • METS : Métabolic Equivalent of the Task, Tâche = calcule la consommation d’oxygène (O2) par minute par kilogramme de poids corporel. L’unité métabolique 1 MET = 3,5 ml/kg/mm.
  • VT : Volume courant respiratoire en L/min.
  • FR : Fréquence respiratoire.
  • VO2Workslope : Traduction littérale : VO2-pente de travail.
  • Res.V : Réserve ventilatoire, différence entre la VE max et la VMM (Ventilation Volontaire Maximal. Chez le sportif la Res.V diminue avec l’effort.
  • PETCO2 : Pression télé-expiratoire en CO2 exprimé en mmHg (mmhg = millimètre de mercure = Unité de pression : 1 mmHg= 0.13 kPa ; 1 KPa=7.5 mmHg).
  • Vd/Vt – est : VD = Ventilation à espace mort (?), VT = volume courant insufflé.
  • FC ; BPM : Fréquence Cardiaque ; battements par minutes.
  • FMT : Fréquence Cardiaque Théorique (en bpm) = pour un homme 220- âge ; femme 226-âge.
  • Lactate : Substrat sous forme de molécule de sel acide (ça correspond à l’acide lactique). Le taux de lactate (lactatémie) augmente dans le sang avec l’effort lors de la glycolyse anaérobie (quand la consommation des sucres par les muscles est supérieure à la consommation d’oxygène).

A savoir : Le temps d’élimination des lactates varie d’une personne à l’autre, Lance ARMSTRONG faisait partie de ces personnes avec la capacité physiologique d’élimination « express », ce qui évidemment lui conférait un avantage sur ces concurrents.

Pression artérielle :

  • sysBP : systolic blood pressure = pression artérielle Systolique. Quand on prend la tension schématiquement c’est « l’allez » et les artères se dilatent.
  • diaBP : diasystolic blood pressure = pression artérielle diastolique. Quand on prend la tension schématiquement c’est « le retour », les artères se contractent.

La pression artérielle idéale est à 120/80 (le fameux 12 – 8) et est considérée comme normal à 130/85.

Certes, certaines symboles et abréviations sont surtout des repères pour le/la cardiologue mais, nous voici maintenant plus érudits !

Revenir à l’article précédentConnaitre Ses Seuils Cardio Ventilatoires SV1 & SV2.

A suivre bientôt : Pourquoi connaitre sa VO2Max.

=>N’hésitez pas à intervenir directement si vous souhaitez ou à nous contacter, pensez à liker les articles et/ou vous abonner pour suivre le blog.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s